Infim

Une illustration de l'achat revente immobilier

Achat et revente immobilier : stratégies et conseils

Vous souhaitez vous lancer dans l’achat et revente immobilier ? Un guide est essentiel pour maximiser votre retour sur investissement dans le secteur du marchand de biens.

Il vous faut absolument des conseils pratiques pour :

    • optimiser vos profits ;
    • réussir vos transactions.

Avant de vous lancer, apprenez comment se déroule l’achat et la revente d’un bien immobilier. Découvrez les stratégies d’investissement efficaces pour réussir dans cette entreprise.

Comprendre le fonctionnement de l’achat revente immobilier

Dans le processus d’achat-revente immobilier, comprendre les bases de l’investissement est important. Le processus commence par l’acquisition d’un bien. Il est suivi par une valorisation stratégique avant la revente.

Chaque étape requiert :

    • une planification minutieuse ;
    • une collaboration avec un nombre d’acteurs importants.

Le marchand de biens joue un rôle clé. Il orchestre les transactions pour maximiser les profits.

Les principes de base de l’investissement immobilier

Une illustration de l'étude d'achat et revente d'un bien immobilier

L’immobilier reste un secteur privilégié pour réaliser des investissements durables. Il attire ainsi de nombreux investisseurs, acteurs clés dans les transactions d’achat.

Investir dans l’immobilier signifie placer des capitaux dans un bien. Cela concerne notamment l’achat de sa résidence principale par un particulier.

Les étapes clés de l’achat revente

Ce premier achat marque souvent le début d’une carrière, en tant que marchand de biens. En effet, une passion pour l’investissement peut naître à ce moment-là.

Le terme « marchand de biens » désigne une personne spécialisée dans l’achat et la revente d’immeubles ou de terrains.

Ce professionnel joue un rôle crucial en :

    • réalisant des profits à travers ses transactions ;
    • stimulant le marché immobilier ;
    • créant des logements.

L’achat et la revente immobilier nécessitent un investissement conséquent. Ci-après quelques conseils qui pourraient vous aider à financer votre activité professionnelle.

L’aspect financier de l’achat revente immobilier

Dans l’achat-revente, l’aspect financier est une part importante des connaissances nécessaires. Plusieurs modes de financement sont disponibles :

    • les emprunts ;
    • l’apport personnel ;
    • le crowdfunding.

Comprendre la fiscalité est important, notamment :

    • les impôts sur les plus-values ;
    • les frais de notaire.

L’utilisation d’un calcul de rentabilité est incontournable. Il permet d’évaluer :

– les coûts d’achat et de rénovation ;
– les frais annexes (INFIM peut fournir des supports).

Il est nécessaire d’analyser le rendement de votre investissement pour mesurer l’équilibre entre :

    • les dépenses ;
    • le prix de revente.

Les différents modes de financement disponibles

Un prêt pour une acquisition immobilière

Lorsqu’il s’agit de financer votre activité de marchand de biens, plusieurs options sont disponibles.

Les prêts bancaires traditionnels constituent une source fiable de financement. Ils sont plus adaptés aux besoins de liquidités à court terme, pour l’achat de propriétés.

Attention : votre banquier habituel n’est pas le même interlocuteur.

Attirer des investisseurs privés peut fournir le capital nécessaire pour des projets plus ambitieux. Il s’agit d’une option intéressante lorsque les conditions bancaires sont moins favorables.

Le crowdfunding quant à lui représente une alternative moderne. Il permet de lever des fonds directement auprès d’un large public intéressé par l’immobilier (l’INFIM a ses partenaires).

Il est primordial de choisir le statut légal approprié pour votre activité. Optez pour un statut d’entreprise qui reflète le caractère professionnel de votre métier de marchand de biens. Cela peut :

    • optimiser votre structure fiscale ;
    • faciliter l’accès à des options de financement plus avantageuses.

Vous placez votre entreprise sur des bases solides en choisissant judicieusement votre :

    • mode de financement ;
    • statut légal.

Vous réussirez ainsi dans le domaine compétitif de l’achat-revente.

La fiscalité liée à l’achat revente

Une personne en train de calculer ses gains et la fiscalité sur la revente d'un bien immobilier

Dans l’achat revente immobilier, connaître les dispositifs fiscaux est essentiel. Les marchands de biens peuvent augmenter l’attractivité de leurs projets en essayant de les :

    • comprendre ;
    • optimiser.

ExempleLe dispositif Pinel est très connu dans les projets neufs. Il peut être adapté dans l’ancien, sur des projets fabriqués par un marchand de biens. Cela peut être intégré comme un avantage lors de la commercialisation.

De plus, le statut LMNP, Loueur Meublé Non Professionnel, est très avantageux. Il permet une meilleure gestion des recettes locatives grâce aux :

    • avantages sur l’amortissement ;
    • rentrées d’argent pour les biens meublés.

Cela peut être particulièrement attractif pour un investisseur cherchant des solutions de gestion immobilière efficaces au moment de l’achat de son bien.

Le marchand doit être en mesure de comprendre les besoins. Il doit adapter ses produits en conséquence.

Le choix d’un bien immobilier destiné à la revente est d’une importance capitale. Quelques critères de sélection vous aideront à ne pas vous tromper au moment d’investir.

Les critères de choix d’un bien immobilier pour la revente

Pour choisir un bien immobilier avant de le revendre, il existe quelques astuces comme viser des propriétés :

    • sous-évaluées ;
    • dans des quartiers en développement.

Sélectionner des biens en dessous du prix du marché permet de bénéficier d’une meilleure marge financière.

Les caractéristiques d’un bien à fort potentiel

Un bien immobilier à fort potentiel ayant besoin de rénovation

Pour identifier un bien immobilier avec un fort potentiel de plus-value, ciblez les propriétés :

    • nécessitant des travaux d’amélioration ;
    • permettant un détachement parcellaire ;
    • considérées comme des passoires énergétiques.

Ces biens offrent l’opportunité d’augmenter significativement leurs valeurs par des améliorations ciblées.

Pour vous aider à identifier les emplacements stratégiques, consultez :

    • un expert local ;
    • des marchands expérimentés.

Optez pour un endroit où la demande est forte et stable, ce qui est prioritaire pour la revente.

Évaluez minutieusement le potentiel de revente des résidences ou des biens en examinant les critères suivants :

    • l’accessibilité ;
    • la proximité des services essentiels ;
    • l’attractivité globale du quartier (la tension locative si vous avez des produits destinés aux investisseurs).

Investir dans des logements permettant une optimisation des espaces et des fonctionnalités peut également :

    • accroître l’intérêt des acheteurs potentiels ;
    • augmenter le rendement de vos investissements.

En résumé, un bien à fort potentiel est celui :

    • bien situé ;
    • judicieusement amélioré.

Il peut attirer un large éventail d’acheteurs, garantissant une liquidité et une rentabilité élevées à la revente.

La prise en compte des tendances du marché immobilier

Une analyse du marché de l'immobilier

Pour réussir dans l’achat-revente, il est crucial d’analyser les tendances actuelles du marché. Cela inclut l’identification des programmes immobiliers neufs qui attirent l’intérêt des acheteurs. Ces programmes peuvent constituer de bonnes opportunités.

Ensuite, il faut bien placer un prix d’achat et de revente dans l’ancien.

Comparer régulièrement les prix du marché vous permet de :

    • déceler les meilleures affaires ;
    • de comprendre où le marché offre le plus de valeur.

Prévoir les évolutions futures du marché est important pour mieux anticiper la revente.

Pour vous aider à prendre des décisions d’investissement plus informées et stratégiques, essayez de comprendre :

    • comment les quartiers se développent ;
    • quels types de propriétés sont les plus demandés ;
    • quels facteurs économiques influent sur les prix.

Dans vos projets de revente, cette approche proactive à l’égard des tendances du marché immobilier est la clé pour :

    • maximiser vos profits ;
    • minimiser les risques.

Mettez en valeur votre bien immobilier et revendez-le au prix le plus offrant grâce aux stratégies ci-après.

Maximiser ses gains dans l’achat revente immobilier

Réaliser des travaux sur un bien peut être un choix judicieux pour :

    • augmenter sa valeur ;
    • le vendre un peu plus cher.

Cela permettra de maximiser les gains dans l’achat revente.

Professionnalisez votre activité en étudiant le marché afin de cibler les biens à fort potentiel de plus-value. Comprenez également l’impact fiscal pour optimiser vos gains nets.

Attention : les travaux, bien qu’attrayants, ont leurs pièges. Souvent pensés comme une bonne idée, ils tendent parfois à ralentir le projet. En outre, ils créent des frais financiers à gérer sur une période étendue.

Les stratégies d’optimisation de la valeur du bien

Un bien immobilier rénové disponible pour la revente

Optimiser la valeur d’un bien pour une revente potentielle implique plusieurs stratégies clés.

D’abord, envisagez des travaux de rénovation ciblés pour revendre au meilleur prix. Le rafraîchissement des revêtements et de la décoration peut augmenter la valeur perçue.

Toutefois, soyez conscients que ces travaux peuvent prolonger la durée de portage du bien. Cela peut augmenter :

    • les frais financiers ;
    • le risque associé.

Estimez précisément le coût des travaux pour éviter le surinvestissement. Assurez-vous que chaque euro dépensé améliore réellement la valeur.

Inclure un ameublement moderne peut influencer positivement le prix de revente. Cependant, réalisez des travaux de manière stratégique, sans excès. Visez à maintenir un retour sur investissement optimal.

Enfin, ajustez le timing des rénovations. Faites-les coïncider avec les tendances haussières du marché. Cela maximisera vos gains tout en minimisant les coûts de portage supplémentaires.

Dans un marché baissier, faites preuve de prudence avec les travaux. Orientez-vous plutôt vers une stratégie d’optimisation des surfaces (création de logements, de parcelles constructibles, optimisation).

Quand et comment vendre pour maximiser les profits

Pour maximiser les profits dans l’achat revente immobilière, il est crucial de déterminer le meilleur moment pour :

    • investir ;
    • revendre.

Évaluez soigneusement le marché pour identifier le timing idéal qui maximise la valeur de revente.

Mieux qu’une préparation méticuleuse visant à rendre le bien plus attirant, la connaissance du marché est essentielle. Elle est le véritable argument qui finira par trancher la marge de votre opération.

L’achat-revente immobilier est un véritable métier. Pour pouvoir pratiquer cette activité, vous aurez besoin :

    • de financement ;
    • de connaissances en matière de fiscalité ;
    • de flair pour choisir les biens à fort potentiel ;
    • de stratégies pour optimiser vos gains.

Foire aux questions

Comment financer un projet d’achat revente immobilier ?

La solution la plus courante pour financer un projet d’achat revente est le prêt immobilier. Contacter la banque est le premier réflexe à avoir. Il faut cependant faire attention, car l’interlocuteur ne sera pas le même que pour les financements en tant que particulier.

La deuxième option consiste à s’associer avec un marchand plus expérimenté. L’idée serait de partager :

    • l’apport ;
    • les fonds à lever.

Le crowdfunding est très tendance en 2024. De nombreux partenaires existent sur le marché. Certains sont même spécifiquement liés à l’activité de marchand de biens.

Enfin, le financement en fonds propres est envisageable à condition d’avoir des notions en coût d’opportunité. En effet, l’argent immobilisé a un coût puisqu’il n’est pas utilisé sur un autre projet.

Peut-on vivre de l’achat revente immobilier ?

Vivre de l’achat revente immobilier est tout à fait possible. D’ailleurs, un marchand de biens expérimenté a des revenus très élevés. Certains décident de se lancer dans l’activité à temps partiel. Ils allient travail salarié et activité de marchand en parallèle, le temps de développer leur activité.

Avant d’envisager de vivre à temps plein de cette activité, il serait peut-être intéressant :

    • de développer son propre réseau ;
    • d’augmenter ses compétences.

Un futur marchand de bien possède de la trésorerie permettant d’assurer son rythme de vie pendant 12 ou 18 mois, sans autres revenus ? Si c’est le cas, il peut envisager de s’investir à 100% dans cette activité.

Quels sont les risques associés à l’achat revente immobilier ?

Plusieurs situations sont à anticiper lors du lancement d’une activité de marchand de biens :

    • le risque financier ;
    • la volatilité du marché.

Prévoir des tendances en immobilier n’est pas faisable. Le professionnel se base sur des tendances globales pour optimiser sa spéculation.

Certains coûts cachés peuvent et doivent être envisagés :

    • des travaux ;
    • des changements au niveau des réglementations et de l’aspect juridique.

Ces derniers peuvent être couverts par une formation continue auprès d’un organisme certifié comme l’INFIM.

Note importante sur la gestion des travaux : c’est l’erreur la plus commune chez les marchands de biens. Ils ont tendance à vouloir faire de la rénovation leur cheval de bataille. Transformer un appartement dévasté en un bel appartement est le premier réflexe.

Cependant, ce n’est pas le principal levier de création de valeur. La vraie valeur, pour le marchand, est de créer de la surface et/ou du logement.

En savoir plus

https://www.capital.fr/immobilier/pensez-a-la-revente-des-l-achat-de-votre-bien-immobilier-454444

https://investir.lesechos.fr/placements/immobilier/immobilier-locatif-cest-surtout-le-prix-de-revente-qui-fait-la-rentabilite-1923428

× Nous contacter sur Whatsapp ? Available from 09:00 to 22:00 Available on SundayMondayTuesdayWednesdayThursdayFridaySaturday